[Nouvelle publication] « Les TIC et la violence dans les relations amoureuses des adolescents chiliens : piste pour l’intervention » par Tatiana Sanhuaza, postdoctorante

Dans l’ouvrage Les pairs à l’adolescence, Presses de l’Université Laval, 16 septembre 2021, 196 pages.

Résumé

La crise sanitaire liée à la COVID-19 a souligné avec force la place du groupe de pairs dans la sociabilité juvénile, la construction de soi et le bien-être des jeunes, durement touchés par cette limitation des sorties et des interactions.

Description

Qui sont les pairs ? Si cette catégorie est largement mobilisée par les chercheurs et les acteurs de la jeunesse, elle n’est pas toujours précisément définie ni pensée dans sa complexité. Pourtant, nous savons que les pairs jouent un rôle clé dans cette période d’affirmation de soi et d’appropriation des codes sociaux. La sociabilité entre pairs s’offre comme un espace privilégié dans lequel il est possible d’expérimenter, d’être reconnu, de s’identifier et de se singulariser. La première partie de cet ouvrage rassemble des contributions qui traitent du rôle des pairs dans la construction de soi des adolescents et adolescentes et des pratiques juvéniles. La seconde partie remet en question les occasions offertes par la pair-aidance dans les actions de prévention et d’accompagnement. Ce collectif invite à penser les tensions qui animent les groupes de pairs, mais aussi le poids du regard que les adultes peuvent porter sur eux.

Sous la direction de Évelyne Barthou avec la collaboration de Nicoletta Diasio, Louis Mathiot, Thomas Sauvadet, Joël Zaffran, Sophie Le Garrec, Tatiana Sanhueza, François Chobeaux, Vanessa Fournier