Tatiana Sanhueza Morales

Postdoctorante

Courriel : tatianaandrea.sanhuezamorales@enap.ca

Formation

Doctorat
2017, Doctorat en service social, Université Laval à Québec
Thèse : « Représentations de la violence dans les relations amoureuses chez les
adolescents chiliens ».

Maîtrise
2004, Maîtrise en études de genre et culture, Université du Chili, Santiago

Baccalauréat
1996, Baccalauréat en service social, Université de Concepción. Concepción, Chili.

Intérêts de recherche

  • Adolescence/jeunesse, relations amoureuses et violence
  • Contexte social, genre et interculturalité
  • Réponses sociales et acteurs concernés
  • Violence conjugale et contextes de vulnérabilité
  • Construction de savoirs à partir de la pratique

Publications

Sanhueza, T. (2016). Violencia en las relaciones amorosas y violencia conyugal: Convergencias y divergencias. Reflexiones para un debate. [Violence dans les relations amoureuses et violence conjugale : convergences et divergences. Réflexions pour un
débat]. Revista Última Década. 14(44), 133-167.

Sanhueza, T. (2016). Violencia en las relaciones amorosas y violencia conyugal: Convergencias y divergencias. Reflexiones para un debate. [Violence dans les relations amoureuses et violence conjugale : convergences et divergences. Réflexions pour un débat]. Revista Última Década. 14(44), 133-167.

Germain, A.-S. et Sanhueza, T. (2014). Compte-rendu de Maryse Rinfret-Raynor et autres (dir.). Violence envers les femmes : réalités complexes et nouveaux enjeux dans un monde en transformation. Recherches féministes. Revue interdisciplinaire francophone d’études féministes, 27. Québec Presses : Université Laval, Québec

Description du projet postdoctoral

Suite à un portrait de la violence conjugale (VC) et de la violence dans les relations amoureuses (VRA) chez les jeunes publié en 2019 par l’équipe Trajetvi (Cousineau et al., 2019) qui illustre l’ampleur de ces problématiques sur son territoire, la Table paix et sécurité urbaines présidée par l’Arrondissement de Montréal-Nord, la Table femmes Osez au féminin, la Table de quartier Montréal-Nord entendent développer un plan d’action collectif en cette matière. Il s’agit d’un projet intersectoriel (justice, municipal, santé, milieux associatifs et communautaire, etc.).

Avec le comité de pilotage du plan d’action, le Centre InterActions, REGARDS et ÉRASME, Tatiana documente et analyse le processus collaboratif de l’élaboration et mise en œuvre de ce plan pour contribuer à l’avancement des connaissances sur l’action en réseau pour résoudre des problèmes sociaux complexes.