Réarrangements institutionnels entre les réseaux de services publics, privés et du tiers-secteur envers les aînés nécessitant un soutien, du domicile à l’institution

Résumé

La réorganisation des services au Québec mise en œuvre à partir de 2015 a impliqué une reconfiguration des rapports entre les différentes composantes du continuum de services à domicile et en institution pour les personnes âgées en perte d’autonomie, notamment en termes d’accélération  de la privatisation des services dédiés aux ainés. L’objectif de ce projet est de documenter les arrangements inter-organisationnels en cours dans l’articulation des réseaux de services publics, privés, et du tiers-secteur (EESAD) destinés aux aînés, entrainés par la réorganisation des services et le contexte d’austérité qui en découle. Nous souhaitons plus particulièrement. 1) Décrire la transformation du continuum des services pour les aînés, et 2) Mieux comprendre comment évolue l’articulation de services du point de vue des acteurs clefs de cette structure, soit celui de la gestion (directions, gestionnaires) et celui de l’intervention (travailleuses sociales).

Chercheur principal

  • François Aubry, Département de travail social, Université du Québec en Outaouais

Co-chercheurs

  • Denis Bourque, Département de travail social, Université du Québec en Outaouais
  • Yves Couturier, Département de travail social, Université de Sherbrooke
  • Sébastien Savard, École de service social, Université d’Ottawa
  • Annie Gauthier, Association des ressources intermédiaires d’hébergement du Québec
  • Paul Lévesque, Fédération des coopératives de service à domicile et de santé du Québec
  • Mathieu Divay, Regroupement québécois des résidences pour aînés

Organismes partenaires

Rôles des partenaires dans la démarche

Les partenaires participent au recrutement des participants, à la contextualisation des analyses relativement aux territoires d’étude et à l’utilisation intégrée des connaissances découlant de la recherche. Ils seront des personnes clefs dans la compréhension des enjeux d’articulation des services.

Financement

ARIMA/CRSH (2017-2019)