La production des effets de l’action intersectorielle locale sur les milieux de vie. Le cas des Tables de quartier à Montréal

Résumé

Cette recherche s’inscrit dans un projet plus large qui porte sur les interventions de santé publique et la réduction des inégalités sociales de santé. Il visait à mettre ne lumière les effets de l’action des Tables de quartier sur l’amélioration des conditions de vie locales et la lutte contre les inégalités sociales de santé.

Chercheures principales

  • Louise Potvin, École de santé publique de l’Université de Montréal, Département de médecine sociale et préventive
  • Angèle Bilodeau, École de santé publique de l’Université de Montréal, Département de médecine sociale et préventive

Co-chercheurs

  • Denis Bourque, Département de travail social et des sciences sociales, Université du Québec en Outaouais
  • Carole Clavier, Département de sciences politiques, Université du Québec à Montréal
  • Gilles Sénécal, Département d’études urbaines, Institut national de recherche scientifique – urbanisation culture et société (INRS)
  • Deena White, Département de sociologie, Université de Montréal

Collaborateurs des milieux de pratique

  • Chantal Croze, Conseillère en développement communautaire, Division de la diversité sociale, Ville de Montréal
  • Nancy Pole, Lyne Poitras et Denis Sauvé, Centraide du Grand-Montréal
  • Marie-Martine Fortier, Conseillère en promotion de la santé, Bureau de soutien à la direction, Direction de la santé publique de Montréal
  • Yves Bellavance, Coalition montréalaise des Tables de quartier (CMTQ)
  • Claude Doyon, Coordonnateur au développement des communautés et santé publique, CSSS St-Léonard-St-Michel, représentant de la Table des responsables de santé publique des CSSS de Montréal
  • Michel Roy, Directeur, Table de quartier Hochelaga-Maisonneuve

Organismes partenaires

  • Ville de Montréal
  • Centraide du Grand Montréal
  • Direction de la santé publique de Montréal
  • Coalition montréalaise des Tables de quartier (CMTQ)
  • Table des responsables de la santé publique des CSSS de Montréal
  • Table de quartier Hochelaga-Maisonneuve

Rôles des partenaires dans la démarche

Le partenariat de recherche a été le lieu de discussion des résultats de recherche et leur adaptation aux besoins des décideurs et intervenants œuvrant en développement social local. Les partenaires de l’Initiative montréalaise ont participé au recrutement des Tables de quartier participantes, à des rencontres annuelles visant à échanger sur des résultats préliminaires et les adaptations à faire pour les rendre accessibles aux acteurs-terrains.

Les 3 Tables de quartier participantes ont collaboré à la sélection des cas à l’étude; rendu les données disponibles; participé à des entrevues et tenu des cahiers de bord; participer à la production et à la validation des résultats; participer à la diffusion des résultats et la production de l’outil de transfert de connaissances.

Retombées pour le milieu et apprentissages

Les gestionnaires et praticiens de l’action intersectorielle locale ont un besoin pressant d’outils qui leur permettent de produire des informations sur les effets de leurs actions en temps opportun. Ces informations peuvent faciliter et améliorer la qualité de la reddition de comptes auprès des bailleurs de fonds. Elles ont également le potentiel de soutenir la réflexion collective visant l’amélioration des pratiques.

Financement

IRSC/Centre Léa-Roback (2011-2016) – Projet terminé en décembre 2016