Réflexions de Gérard Divay sur la pandémie et l’État

« Ce court papier ne va pas s’aventurer dans des conjectures sur d’éventuelles réorganisations (incontournables, ne serait-ce que pour des raisons de ressources?), qu’une analyse lucide et non partisane des évènements et des ratés observés permettra de configurer. Il vise à susciter une réflexion plus fondamentale sur le rôle et sur la pratique de l’État, sur sa relation avec les citoyens et la société. Il se situe à un niveau institutionnel et non organisationnel. Bon nombre d’observateurs ont souligné le retour en force de l’État; le qualificatif de force mériterait quelques nuances, approprié quand on songe à l’ampleur colossale des fonds injectés dans le fonctionnement de l’économie et de la société, un peu surfait à certains endroits si on regarde le degré réel de contrôle de la situation. » (Extrait, page 2)

Source Bulletin de l’École nationale d’administration publique A+, le carrefour des acteurs publics, vol. 7, no 2, juin 2020