Évaluation de l'implantation de la gestion par trajectoire de soins et services et de la variation des effets dans des CIUSSS au Québec

Résumé

Ce projet de recherche vise à identifier, de manière processuelle, les différents facteurs d’implantation de la la gestion par trajectoires de soins et services (GTSS) dans différents contextes (CI(U)SSS), puis dans une démarche de mise à l’échelle provinciale (MSSS). Cela permettra de faire ressortir les éléments essentiels pour une mise à l’échelle de la GTSS en alimentant, de manière critique, les acteurs impliqués (utilisateurs, usagers, ministère et partenaires) dans cette mise à l’échelle. Grâce à une étude pilote débutée en 2017 dans un des trois CIUSSS « développeurs », puis dans les deux autres avec l’avènement du comité provincial sur la GTSS, nous pourrons analyser, de manière rétroactive et en temps réel, (1) la mise en oeuvre de la structure et du processus de GTSS dans trois CIUSSS du Québec « développeurs » et dans quatre CI(U)SSS « expérimentateurs » de la structure GTSS avec le modèle de performance qui lui est attaché, (2) les effets de la mise en oeuvre de la GTSS sur le fonctionnement et le degré d’intégration des soins et services au sein des sept CIUSSS (sur 23) et (3) la performance de la GTSS dans chacun des établissements ciblés (N=7).

Pour répondre à ces objectifs, nous proposons quatre sous objectifs :

1. Documenter les pratiques cliniques, organisationnelles et partenariales mises en place en GTSS dans chacun des CI(U)SSS participant ainsi que dans les instances de gouvernance au sein des trajectoires du point de vue des quatre principes de la GTSS soit l’amélioration continue, les partenariats, la mesure de performance par le choix des bons indicateurs de suivi et la mise en place d’une gouvernance matricielle basée sur une approche bottom-up;

2. Décrire et analyser dans le temps les conditions (facteurs facilitants et barrières) de mise en oeuvre de la structure et du processus de GTSS pour chacun des établissements (« développeurs » et « expérimentateurs »);

3. Mesurer les effets de la mise en oeuvre de la GTSS sur le degré d’intégration des soins et services au sein des établissements (« développeurs » et « expérimentateurs ») en lien avec l’amélioration de la qualité des services et de la performance pour les usagers, les partenaires et le système de santé;

4. Comprendre l’influence du contexte sur la mise en oeuvre de la GTSSS et sur ses effets.

Chercheurs principaux

Laura Maillet, professeur à l’École Nationale d’administration publique

Georges Charles Thiebaut, adjoint scientifique de l’IUPLSSS

Co-chercheurs

Mylaine Breton, professeure agrégée au Département des sciences de la santé communautaire de l’Université de Sherbrooke

Yves Couturier, professeur titulaire au département de travail social de l’Université de Sherbrooke

Jean-Louis Denis, professeur titulaire à l’École de santé
publique du département en Gestion et évaluation des politiques de santé de l’Université de Montréal

Nassera Touati, professeure à l’École nationale de santé publique

Financement

IRSC, Subventions Projets 2020-2024